Réforme STI : CR de l’audition de l’intersyndicale du 14 février par Madame le Recteur de l’académie de NICE

mercredi 16 février 2011
par  SUD Education NICE
popularité : 2%

CR de l’audition de l’intersyndicale du 14 février par Madame le Recteur de l’académie de NICE au sujet de la réforme STI

présent-e-s : Madame le recteur , 2 inspecteurs de STI, le Secrétaire Général, le doyen, secrétaire générale adjointe et l’intersyndicale représentée par Sud Education , SNES, Snalc, FO, CGT educ action, sncl.

L’intersyndicale a été reçue dans un des salons feutrés du dernier étage du rectorat..Fauteuils capitonnés, petites bouteilles d’eau minérale et politesses entre gens de bonne compagnie.

Le syndicat majoritaire a pris la parole pour exprimer la demande d’un moratoire (prof non formés et pas prêts) sur la réforme, posant la question de la formation et du devenir du matériel qui ne serait plus utilisé.

L’inspection a expliqué que cette réforme suivait celles de la voie professionnelle, de la voie générale et qu’on s’était donc donné des délais supplémentaires pour celle là.

La démarche inductive qui existait dans la version précédente du programme perdurerait et il demeurait sous forme de pétales des possibilités d’options.

Une approche pluri technologique est nécessaire et sera et les projets permettront de développer sens de l’initiative et créativité. Les anciens programmes dataient de 93. Les anciennes machines seront réutilisées pour le BTS ou la voie professionnelle.

Madame le recteur rappelle que la filière STI perdait des élèves régulièrement -20% en dix ans et qu’il s’agissait aussi de féminiser le public..

Le Secrétaire général rappelle que sans réforme il n’y aurait plus de postes à terme compte tenu de l’érosion des demandes et qu’il faut bien que le potentiel humain s’adapte...

Le recteur rappela que les profs sont capables de s’adapter et ils le font massivement dans ce cadre : des chiffres ENORMES de participation ont été enregistrés lors des formations proposées.
Concernant la formation qui devraient avoir lieu sur trois ans, les inspecteurs ont expliqués que les remplacements ne pouvaient avoir lieu qu’en interne car il faut trouver des personnes compétentes pour les assurer. Comme cette formation est en cours, en attendant, le tronc commun de l’enseignement devrait être assuré par deux profs et personne ne devrait être obligé si il ne s’en sent pas capable, d’assurer cet enseignement transversal. Il faut que les CA des établissements assurent pour que cela se passent bien..Il est imaginé des séances de cours de 5 heures ( au lieu de 4), pour rattraper le temps passé en formation et il est envisageable de ne pas remplacer l’ensemble des cours non assurés. Le doublement des profs permet aussi que l’un des profs soit absent..Il est envisager de trouver des remplaçants sur une année pour assurer la continuité.

Parmi les représentants syndicaux présents plusieurs étaient profs en STI. Ils ont pu faire remarquer que la lutte contre le déclin de la STI semblait bien contradictoire avec la baisse de la Dotation Horaire attribuée pour cette filière, faire remarquer les souffrances induites par les changements demandés alors que certains se sont investis pendant des années dans l’adaptation de leur salle, l’organisation, le choix du matériel et leurs cours.

L’abandon pur et simple de la physique appliquée devenu d’un seul coup inutile alors qu’elle est un facteur de réussite pour les élèves après le BAC est incompréhensible ( en Allemagne cet enseignement est développé au contraire). Les profs ne peuvent pas se transformer en prof de chimie après quelques heures de formation.

Le doyen rappela que la plupart des enseignants avait eu, dans leur formation initiale en classes prépas ou autres, des cours de chimie et qu’il leur était possible de se reconvertir dans d’autres matières en maths par exemple.. En tous cas les situations seraient examinées au cas par cas.

En particulier il est envisagé d’étudier cela pour le mvt afin que les problèmes dus à la suppression de postes soient les moins douloureux possibles .permettant par une reconversion de rester dans le même établissement ou à proximité...

Pour finir la bonne nouvelle : les repas des personnels en formation seraient pris en charge par l’administration à partir de ce jour..pour les déplacements..c’est à voir...

Une autre rencontre aurait lieu en avril ou mai pour faire le point. Serrage de mains.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 12 novembre 2018

Publication

708 Articles
Aucun album photo
9 Brèves
15 Sites Web
5 Auteurs

Visites

91 aujourd’hui
187 hier
799494 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés