Académie de NICE : réforme STI

mardi 28 juin 2011
par  SUD Education NICE
popularité : 1%

présent-e-s : Madame le recteur , 2 inspecteurs de STI, inspectrice physique appliquée le Secrétaire Général, le doyen, et l’intersyndicale représentée par Sud Education , SNES, Snalc, FO, CGT educ action.

15h 10 :

En introduction, l’intersyndicale a indiqué qu’il y a une la baisse marquée du niveau d’attractivité dés la seconde pour les matières STI et qu’il y aura un déficit important du remplissage dans les sections STI DD en première en contradiction avec les objectifs officiels annoncés. Moins de pratiques en classe correspond à moins d’ambitions.

La formation des collègues enseignants qui concernait 221 collègues sur une base de 87 heures par prof certes intéressante demeure insuffisante. Les maquettes de cours sont à travailler et à établir réellement.

L’intersyndicale demande que la nécessité d’un moratoire concernant cette réforme soit remontée au niveau du ministère.

Madame le recteur prétend que l’attractivité n’est pas mesurable correspond par le taux de remplissage car les capacités d’accueil ont été accrues considérablement.

L’inspection confirme l’augmentation des effectifs dans ses nouvelles filières avec de nouvelles sections ouvertes (comme à Menton) et des spécialités en augmentation.

Concernant la formation, elle aurait été très bien menée au niveau de l’académie de NICE organisée par un comité de pilotage auquel les enseignant ont participé.

Madame le recteur essaie alors d’individualiser les demandes demandant qui et où aurait besoin d’aides supplémentaires..

Le Secrétaire général se met à chanter son couplet sur le potentiel humain et sur du cousu main qui serait proposé. Il s’agit de s’adapter à un enseignement poly techniques du même type que celui proposé dans les écoles d’ingénieur.

Des TZR en surnombre seront affectés afin de permettre que les formations se déroulent mieux sans impacter le fonctionnement des établissements. Des décharges pour formation ne seront donc pas accordées.

L’inspection rappelle que l’objectif est aussi d’accroitre le public féminin dans les nouvelles formations. Que différentes techniques doivent être mises en place pour les faire connaître : portes ouvertes publicités etc..

En ce qui concerne les collègues qui se sont investis pour établir des fiches pédagogiques (une trentaine ont été mises en place) et aider à la formation commune aucune rémunération supplémentaire ne sera proposée : il serait dans la tradition des profs de STI de faire preuve de solidarité...(sic...)

Quant aux collègues de physique appliquée, l’intersyndicale fait remarquer qu’ ils n’ont pas reçu comme dans les autres académies, de courriers leur annonçant la fin de leur enseignement et leur présentant les possibilités de reconversion qui pourraient s’offrir à eux. Ils semblent avoir été reconvertis d’office en profs de physique chimie.

Le doyen rappelle que de toutes façons tous les profs peuvent demander une reconversion dans une autre matière : il y a une procédure générale elle s’applique aussi dans ce cas là.

Une demande a été émise par l’intersyndicale pour que les collègues de physique chimie qui aideraient les nouveaux convertis puissent bénéficier d’une rémunération sous forme d’HSE par exemple.

Cette demande sera examinée par le rectorat.

16H 40 : Serrage de mains.

Je suis content d’aller respirer l’air frais dans la parc.

Franck pour SUD Education Académie de NICE


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 16 octobre 2018

Publication

725 Articles
Aucun album photo
9 Brèves
19 Sites Web
5 Auteurs

Visites

127 aujourd’hui
281 hier
791296 depuis le début
9 visiteurs actuellement connectés