mercredi 1er mai 2019
par  SUDEDUCNICE

Manifestation sur NICE le 9 mai

Le monde éducatif connaît actuellement une mobilisation d’une ampleur particulièrement importante.

Depuis le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, sont très fortement mobilisés contre le projet de loi Blanquer. Des Assemblées générales réunissant jusqu’à plusieurs centaines de personnels ont voté des mouvements de grève reconductible.

Les parents d’élèves sont mobilisés avec des actions et initiatives organisées dans différentes régions. Dans le second degré, les réformes des lycées, du bac et Parcoursup suscitent toujours autant de mécontentement, et les initiatives de mobilisation sont très fortes.

Le ministère s’acharne à réprimer les mobilisations par les menaces, intimidations et sanctions contre les personnels. Le climat social, avec les gilets jaunes, est explosif et met le gouvernement en difficulté. C’est le moment d’amplifier la mobilisation pour gagner sur nos revendications.

Dans ce cadre, le 9 mai doit être une réussite, par la présence massive en manifestation et dans les Assemblées générales, et constituer un point d’appui pour construire la grève reconductible.

Contre la loi Blanquer

Le projet de loi Blanquer est significatif du projet d’école du ministère : à la fois libéral et réactionnaire
Libéral parce qu’il organise le démantèlement du service public d’éducation, par les cadeaux faits au privé (article 3) ou par la précarisation organisée des missions d’enseignement (article 14).

Réactionnaire par la volonté de museler la liberté de parole des enseignant-e-s (article 1) par la mise au pas de la formation des futur-e-s professeur-e-s (article 10) ou par l’obligation d’afficher le drapeau tricolore dans les salles de classe.

Aujourd’hui, l’article 6 quater, qui prévoit la mise en place d’Établissements publics des savoirs fondamentaux, est sous le feu de la critique. En effet, il s’agit d’un moyen pour accélérer encore davantage les regroupements d’écoles, en particulier en zone rurale. Ces regroupements se traduisent par des suppressions de classes et des fermetures d’école.

Les principaux-ale-s de collège deviendront les supérieur-e-s hiérarchiques des professeur-e-s des écoles !

Pour la défense de la fonction publique

Le projet de loi transformation de la fonction publique est une menace grave pour les statuts et les droits des fonctionnaires. Plus largement, il s’agit d’une offensive majeurs contre la fonction publique et les services publics. L’objectif est de développer le recours à la contractualisation dans la fonction publique, alors même que l’État est déjà le premier employeur de précaires

 ! La casse des instances paritaires (commissions administratives paritaires, comités hygiène, sécurité et conditions de travail) est une attaque grave contre nos droits. Combattons cette réforme délétère !

Contre les réformes des lycées et du bac

Avant même la loi Blanquer, le ministère organisait le tri social généralisé. Parcoursup, c’est la sélection à l’université. La réforme du baccalauréat, c’est l’instauration de bacs maison qui n’auront pas la même valeur en fonction du lycée ou du territoire dans lequel il aura été obtenu. La réforme de la voie professionnelle, c’est la casse du lycée professionnel. La réforme du lycée général et technologique, c’est l’instauration d’un lycée à la carte, qui met en concurrence les lycées, les filières et les élèves.

Combattons les contre-réformes Blanquer !

Nos revendications :

→ le retrait du projet de loi Blanquer
→ le retrait du projet de loi transformation de la fonction publique
→ l’abrogation des contre-réformes des lycées, du baccalauréat, de Parcoursup
→ l’abandon du projet de réforme des retraites
→ une augmentation des salaires pour aller vers l’égalité salariale
→ une baisse du nombre d’élèves par classe : 20 élèves maximum par classe, 16 en éducation prioritaire, 12 en SEGPA
→ la mise en place de pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices
→ une école égalitaire et émancipatrice

L’abrogation de la loi Blanquer est au coeur des revendications des personnels mobilisés. Mais il s’agit de ne pas oublier la réforme des lycées, du bac et parcoursup, contre lesquelles sont mobilisés les personnels depuis cet hiver. Il s’agit également d’obtenir le retrait du projet de loi transformation de la fonction publique.

Contre la loi Blanquer, contre la loi transformation de la fonction publique, contre les réformes Blanquer, SUD éducation appelle à :
→ se mettre massivement en grève le 9 mai ;
→ se mettre en grève reconductible à partir des dates d’ores et déjà décidées par les AG de personnels ;
→ participer aux actions et manifestations décidées en AG ;
→ mettre en débat la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans toutes les écoles et les établissements.

Sur NICE , ce 9 mai la manifestation partira de la Place Masséna à 10H


Articles les plus récents

lundi 20 mai 2019
par  SUDEDUCNICE

Le 24 mai sur NICE : grève mondiale pour le climat

La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre ! La communauté scientifique s’accorde pour dire qu’en 2030, le réchauffement climatique ne doit pas dépasser 1,5 degré, sans quoi la crise sera irréversible.

En tant que syndicat de transformation sociale et écologiste, SUD éducation revendique une transition écologique fondée sur un juste partage des richesses et des ressources afin de garantir une vie digne pour tou-te-s.
À ce titre, SUD éducation a déposé un préavis de grève couvrant tous les personnels de la maternelle à l’université, et sera présente dans la rue aux côtés des élèves, des lycéen-ne-s et des étudiant-e-s, avec les personnels mobilisés.
Le 15 mars a connu un vif succès avec une forte mobilisation : plus de 50 000 lycéen-ne-s, étudiant-e-s, et personnels de l’Éducation nationale étaient dans la rue le 15 mars, pour imposer la justice climatique et la transition écologique. Pour SUD éducation, il est manifeste que la jeunesse a parfaitement saisi que ce sont les politiques menées par les gouvernements successifs au service des capitalistes, en France comme ailleurs, qui produisent la catastrophe écologique dont les classes populaires sont les premières victimes.Participons à la grève mondiale du 24 mai 2019 pour la justice sociale et climatique !

Preavis et infos sur la mobilisation niçoise

La fédération SUD éducation a déposé un préavis de grève couvrant l’ensemble des personnels de la maternelle à l’Université pour le 24 mai 2019.

samedi 11 mai 2019
par  SUDEDUCNICE

Communiqué solidaires 06 violences policières sur NICE : nos camarades libéré.e.s !

Nos camarades Alec, Dany, Delphine et Olivier, qui avaient été violemment interpellé.e.s et emmené.e.s en garde à vue à la fin de la manifestation contre la casse des services publics ce jeudi 9 mai à NICE et cela sans la moindre raison valable ont été libéré.e.s en fin de matinée.
Elle et ils sont (...)

mercredi 24 avril 2019
par  SUDEDUCNICE

UN PREMIER MAI DE RÉSISTANCE ET DE MOBILISATION …

Il est temps d’en finir avec toutes ces mesures de destruction sociale !

Pour la défense et la reconquête des acquis sociaux des travailleurs et travailleuses !

Ensemble, résolus et engagés pour les revendications et la justice sociale.

La politique sociale du gouvernement se résume en une destruction pure et simple de toutes les conquêtes sociales…

Aux réformes gouvernementales, régressives et successives, du Code du travail, des conventions collectives, des statuts, vient se greffer aujourd’hui l’attaque contre les libertés fondamentales que sont la liberté de manifestation et la liberté d’expression !

Par la loi dite anticasseurs et par la répression et la violence qu’il décide et qu’il organise, le gouvernement MACRON-PHILIPPE-CASTANER veut empêcher toute mobilisation sociale contre ses projets de régression sociale !

En ce 1er mai 2019, Solidaires 06 rappelle que le 1er mai est la journée internationale de manifestations et de revendications, et non la prétendue « fête du travail », les travailleurs avec leurs organisations syndicales ont imposé, y compris contre la répression et la violence gouvernementale, le droit de manifester pour leurs revendications !

jeudi 28 mars 2019
par  SUDEDUCNICE

30 mars à NICE : manifestation Contre la loi Blanquer et les réformes qui attaquent l’école publique et les personnels

Contre la loi Blanquer
L’adoption par l’Assemblée nationale de la loi Blanquer est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. En s’entêtant à porter ce texte pourtant rejeté au Conseil supérieur de l’éducation, notamment par SUD éducation, le ministre montre le mépris qu’il a pour les personnels.
Le (...)

jeudi 28 mars 2019
par  SUDEDUCNICE

Violences policières : SUD éducation dénonce les atteintes à la liberté de manifester

Le 23 mars, Geneviève Legay, 74 ans, porte-parole d’ATTAC des Alpes-Maritime a été grièvement blessée à la tête lors d’une charge de police.

dimanche 17 mars 2019
par  SUDEDUCNICE

Grève et manifestation du 19 mars à NICE

Communiqué des organisations syndicales départementale et de jeunesse CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL

Nos organisations départementales CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL appellent à une puissante journée d’action, de mobilisations et de grève le 19 mars à 10h00 gare Thiers à Nice

mercredi 13 mars 2019
par  SUDEDUCNICE

De la maternelle à l’Université, toutes et tous en grève le 19 mars !

Le 19 mars, participons à une grande journée de grève interprofessionnelle

La mobilisation des gilets jaunes perdure. Le gouvernement s’acharne à le discréditer et à le réprimer, par le biais de la violence policière ou de la criminalisation des manifestant-e-s. Pourtant, samedi après samedi, la mobilisation ne faiblit pas. Depuis le début du mouvement, SUD éducation, avec son Union syndicale Solidaires, a appelé à plusieurs reprises à rejoindre les manifestations là où c’était possible en condamnant les propos et actes sexistes, racistes, xénophobes, lgbtqiphobes. L’enjeu, aujourd’hui, est de coordonner la grève avec les actions des gilets jaunes. L’appel des appels de Commercy va dans ce sens, de même que la réussite de la journée de grève du 5 février.

La colère sociale exprimée ces derniers mois a retardé l’agenda du gouvernement sur les réformes prévues. Mais ne nous y trompons pas : les mauvais coups vont continuer de pleuvoir, qu’il s’agisse de la réforme des retraites, de l’assurance-chômage, la casse des services publics ou du statut des fonctionnaires. Alors portons le 19 mars nos revendications de progrès social : sur la question salariale, sur la justice sociale et fiscale, sur la précarité, les retraites et l’assurance-chômage.

mardi 5 mars 2019
par  SUDEDUCNICE

8 mars, grève des femmes sur NICE

8 mars 2019 Rassemblement et marche vers le Palais de Justice

PRÉCARITÉ INÉGALITÉ BASTA !

Vendredi 8 mars Place Garibaldi à Nice à partir de 18h

Portez un vêtement violet !

dimanche 24 février 2019
par  SUDEDUCNICE

Avec la jeunesse, mobilisons-nous pour le climat à NICE le 15 mars

En tant que syndicat de transformation sociale et écologique, Sud éducation revendique une transition écologique fondée sur un juste partage des richesses et des ressources afin de garantir une vie digne pour tou-te-s.

vendredi 8 février 2019
par  SUDEDUCNICE

Mercredi 13 février ainsi que les mercredi suivants puis le mardi 12 mars : mobilisons nous pour obtenir le retrait du projet de hausse des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étrangers.ères extracommunautaires

Appel du 18 janvier 2019 :

Le Premier ministre a annoncé, le 19 novembre 2018, une hausse des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s extra-communautaires. Ces frais s’élèveraient dès la rentrée 2019 à 2770 € en licence et à 3770 € en master et en doctorat.

mardi 15 janvier 2019
par  SUDEDUCNICE

Avec les stylos rouges, nos revendications doivent aboutir

Les stylos rouges ont vu le jour sur Facebook le 12 décembre 2018 et comptent plus de 60 000 personnes sur leur page.
La page Les Stylos Rouges Académie de Nice compte actuellement 550 membres.
Dans la continuité des gilets jaunes et du hashtag pas de vagues, les enseignant-e-s ont lancé leur (...)

mardi 15 janvier 2019
par  SUDEDUCNICE

DHG des collèges : tout ce qu’il faut savoir pour ne pas se faire avoir

Le mois de janvier est marqué dans les établissements par la réception des DHG, les dotations horaires globales, cette enveloppe d’heures qui est la première étape de la préparation de la rentrée suivante. En cette année de suppression de postes, ces enveloppes seront insuffisantes, plus encore que d’habitude. La fédération SUD éducation met à disposition des personnels son vademecum pour tout comprendre aux DHG et fournir une boîte à outil pour construire des mobilisations pour les moyens.

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Sites favoris


15 sites référencés au total

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 20 mai 2019

Publication

727 Articles
Aucun album photo
9 Brèves
15 Sites Web
5 Auteurs

Visites

51 aujourd’hui
218 hier
839897 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés